Petit Précis de Panna

A paraître pour les fêtes !

Soutenez un éditeur indépendant en commandant d'ores et déjà le :

Petit Précis de Panna

de Louise Giovannangeli  (11,00 €)


Hérésie ? Pas sûr. Longtemps réservée aux bourses bien garnies et par conséquent rare, pour autant, la crème – la panna – n'est pas absente du paysage gastronomique transalpin. Loin s'en faut ! À l'occasion, les Italiens ne boudent pas leur plaisir devant un capuccino à la panna montata. Plus souvent que de coutume, ils succombent à la tentation de quelque dolce où une panna aérienne fait s'envoler leurs derniers scrupules. Contre le sens commun, ils n'hésitent pas à applaudir une pasta con panna quand le chef a du talent. Pour nous, la gourmandise ravie, Louise Giovannangeli lève ici le voile sur l'improbable « conversion » de la Botte à la panne.

Extrait : "Lors de mon véritable séjour en Italie, à entendre par là : la première fois que j'y séjournais assez longtemps pour pouvoir en apprécier pleinement le mode de vie et en découvrir plus en détails les us et coutumes culinaires, voici les premières directives qui me furent délivrées par les défenseurs et défenseuses de l'éthique - que dis-je, de l'idéologie - gastronomique italienne : "mai il formaggio con i frutti di mare !" "niente capuccino con i dolci !" "niente grappa nel congelatore !" ... Et surtout : "MAI LA PANNA NELLA CUCINA ITALIANA !!"


À huit ans, une panna cotta va sceller le destin gourmand de Louise Giovannangeli. Le palais déjà assuré, elle a été formée à bonne école, celle de son arrière-grand-mère chérie qui ouvrit la première boucherie de L'île-Rousse. Plus tard, elle retrouvera la saveur des petits plats de « mémé Titine » en Italie. Depuis, notre jeune normalienne spécialiste de littérature italienne, est devenue une « pannaddicte » accomplie. À la lumière du Petit Précis de Panna, nous la croyons sur parole quand elle nous lance : « Impossible ! Tu ne peut pas repartir d'Italie la faim au ventre ! ».

photolouise.jpg