Petit Précis de Panna

PETIT PRECIS DE PANNA, Louise Giovannangeli

Pause Thé (blog) : « Je m’attendais à une lecture distrayante, mais pas du tout à l’apprécier autant !!
Il faut savoir que je rêve d’aller à Rome (et Florence, Naples…) pour aller déguster de bons plats italiens ! Un vrai plat de pâtes ou une vraie pizza… une glace italienne…
Alors forcément cette lecture m’a fait rêver, voyager et avouons-le, baver un peu !
Je l’ai véritablement dégusté, je me suis délecté de chaque chapitre comme de petites bouchées ».

Catherine Thenes, Du Bruit Côté Cuisine : « Dans ce gracieux opuscule de la série Petit Précis de gastronomie italienne des Editions du Pétrin, la belle Normalienne croquée par l’illustratrice Carlotta se lance dans une ode sensuelle et lyrique à la douceur crémière. En 32 pages et 5 recettes, l’affaire est joliment pliée ».

Jacky Durand, Libération : « On a va donc vous causer bectance ritale à travers deux opuscules gourmands et savants des éditions du Pétrin. Faut quand même oser baptiser ainsi une taule à bouquins dans le chaudron de l’édition culinaire. Surtout que l’époque est aux livres encombrants comme des pièces montées avec des recettes qui nécessitent d’avoir le portable d’un chef multi-étoilé pour y comprendre quelque chose. Dans un autre registre, l’air du temps est aux recueils qui promettent des plats fastoches et speeds comme un cinq à sept dans un hôtel à carte bancaire sur une bretelle d’autoroute. Rien de tout cela avec la collection «Petit précis de gastronomie italienne» des éditions du Pétrin et deux nouveaux titres consacrés au pesto et à la panna. (…). Louise Giovannangeli (l’auteure du second) est tombée amoureuse de la panna, au fil, de ses voyages en Italie ».

Aux Éditions du Pétrin, nous pensons que gastronomie et poésie font bon ménage, c’est donc avec bonheur que nous vous proposons de suivre Louise Giovannangeli dans son périple « initiatico-gourmand » sur la piste de la panna au pays du mascarpone, de la ricotta et de l’huile d’olive. Il fallait assurément une Française pour débusquer la panna dans l’assiette de nos voisins transalpins. Et cette merveilleuse panna est bien digne de figurer au Panthéon des gastronomes italophiles !

À huit ans, une panna cotta panna va sceller le destin gourmand de Louise Giovannangeli. Le palais déjà assuré, elle a été formée à bonne école, celle de son arrière-grand-mère qui ouvrit la première boucherie de L’île-Rousse. Plus tard, elle retrouvera la saveur des petits plats de mémé Titine en Italie. Depuis, notre jeune normalienne spécialiste de littérature italienne, est devenue une pannaddicte accomplie. À la lumière du Petit Précis de Panna, nous la croyons sur parole quand elle nous lance : « Impossible ! Tu ne peux pas repartir d’Italie la faim au ventre ! ».

La couverture et les illustrations sont signées Carlotta. Depuis plus de trente ans, les Parisiennes de Carlotta baladent leurs silhouettes longilignes au gré des campagnes de Dim, Kookaï, les Trois Suisses, Le Printemps, La Grande Epicerie, et ne dédaignent pas des apparitions mutines dans les pages du ELLE et les publications de Taschen. Formée à l’école Berçot, inspirée par Saul Steinberg, Sempé et Bretécher, Carlotta incarne à juste titre cette « french touch » si prisée.