NOUVEAUTES

DICTIONNAIRE DELICIEUX DE L’ITALIE (Emmanuelle Mourareau)
Saviez-vous que « Barbagliata », en plus de baptiser la boisson chocolatée milanaise, fut le nom du plus grand impresario que le XIXe siècle ait donné à l’opéra? Qu’au XVe siècle, l’économie de la baccalà jeta les fondements du capitalisme? Que Cavour s’abreuva de bicerin en planchant sur l’unité politique du pays? Et qu’au XIXe siècle encore, la culture de la bergamote fit de Reggio Calabria la Manchester du Sud? Saviez-vous que les cantucci doivent leur notoriété à l’Exposition universelle de Paris de 1867? Que le caviar de Venise doit la sienne à la communauté juive de Ferrare? Et qu’à Crémone, la mostarda fait sérieusement de l’ombre à Stradivarius? Avec ses cinquante entrées, le Dictionnaire Délicieux de l’Italie vous régalera d’anecdotes, de légendes et de vérités gourmandes. Vous n’êtes pas au bout de vos surprises!
ISBN 979-10-94184-09-7 / 192 pages (19x13cm) / 22,70€ TTC

PETIT PRECIS DE PANETTONE
(Laura Adorni & Stan Ford)
Écrit à quatre mains, le Petit Précis de Panettone navigue entre Milan et Gênes. Tout semble de prime abord opposer le panettone milanais et le panettone génois, appelé pandolce. L’un est haut, gonflé et aérien, l’autre, ramassé et dense. L’un est élégant, un brin sophistiqué et requiert l’art consommé du maître pâtissier. L’autre est économe et simple, accessible au mitron en herbe. Une date pourtant les réunit. À l’approche de Noël, l’un comme l’autre apparaissent aux devantures des pâtisseries. À Gênes comme à Milan, petits et grands attendent leur arrivée annonciatrice avec gourmandise. Panettone et pandolce seront sur toutes les tables à Noël! Au risque de le désorienter, n’allez pas réclamer à un Italien de panettone en juillet…
ISBN 979-10-94184-08-0 / 32 pages (18×14,5cm) / 7,50€ TTC

PETIT PRECIS DE POMODORO
(Jean-Yves Maisonneuve)
Pourquoi « Pomodoro »? « Oh! C’est tout simple », répond Anthony Palou dans la préface du Petit Précis de Pomodoro de Jean-Yves Maisonneuve : « La tomate est italienne »! Originaire d’Amérique du Sud, la tomate a traversé l’Atlantique pour conquérir « le corps, le cœur et l’âme des Italiens ». « Rarement une plante, et un fruit n’auront épousé d’une manière aussi fusionnelle un peuple, une culture, un pays et sa gastronomie », ajoute Jean-Yves Maisonneuve. Certes, cela ne s’est pas fait en un jour. Il aura fallu la médiation de quatre téméraires laudateurs pour que de suspecte, « la petite graine de l’Eldorado » devienne le savoureux pomodoro qui signe de sa pulpe écarlate la cuisine de la Botte.
ISBN 979-10-94184-07-3 / 32 pages (18×14,5cm) / 7,50€ TTC