Petit Précis de Prosecco

PETIT PRECIS DE PROSECCO, Eva Prud’homme

Ouvrir le Petit Précis de Prosecco,  » c’est comme écouter une copine qui vous raconterait sont voyage en Italie et tout ce qu’on peut savoir sur le prosecco. C’est passionnant! », Anne-Laure Pham sur Europe 1 dans l’émission de Laurent Mariotte (13 juillet 2019).

« En 32 page, Eva Prud’homme, Vénitienne d’adoption, nous raconte ce qu’il y a de délicieusement séduisant dans cet effervescent du Frioul et de Vénétie, en passe de détrôner la voix de Marcello Mastroianni comme symbole de la dolce vita », Catherine Thenes, Du Bruit Côté Cuisine.

Dans une langue pétillante, Eva Prud’homme nous embarque dans un voyage, entre géographie et histoire, à la découverte du prosecco, ce vin blanc pétillant du nord-est de l’Italie en passe de détrôner le champagne lui-même. Sans compter que le prosecco a donné à l’art de la mixologie, des cocktails aujourd’hui passées à la postérité tels que l’incontournable Spritz, le très vénitien Bellini, le Sgropino ou encore le Hugo, dont l’auteur nous dévoile les recettes.

Et le Titien, buvait-il du prosecco (voir Le Testament du Titien, Eva Prud’homme, éd. Flammarion 2003)? Avec la science et la rigueur du professeur d’histoire, Eva Prud’homme se penche ici sur le cas… «Bellini»! Son enquête la mène à travers le Veneto, de l’antre feutrée du Harry’s Bar proche de la Piazza San Marco jusqu’au rivage du lac de Garde. Auteur de romans policiers historiques à succès, Eva Prud’homme a momentanément délaissé les enquêtes de Virgile, son héros, pour suivre la route du prosecco. La bulle italienne a conquis l’écrivain, Vénitienne d’adoption, une inclinaison qu’elle nous fait partager dans son Petit Précis de Prosecco.

La couverture et les illustrations sont signées Carlotta. Depuis plus de trente ans, les Parisiennes de Carlotta baladent leurs silhouettes longilignes au gré des campagnes de Dim, Kookaï, les Trois Suisses, Le Printemps, La Grande Epicerie, et ne dédaignent pas des apparitions mutines dans les pages du ELLE et les publications de Taschen. Formée à l’école Berçot, inspirée par Saul Steinberg, Sempé et Bretécher, Carlotta incarne à juste titre cette « french touch » si prisée.